Témoignage alumni : Un parcours professionnel « olympique »


ESQESE

Baptiste AGNEL-VARIN | Promotion 2012

"Ancien étudiant de l'ESQESE de Lyon (2009-2012), j'ai réalisé mon stage de deuxième année à Valpré (centre de séminaire et de congrès à Ecully) pour conduire une évaluation des risques et contribuer au renforcement de la démarche de développement durable. Mon stage à Keolis Lyon pour participer au déploiement du système de management environnemental sur sites est venu clôturer ma formation.

Grâce aux différents résultats académiques et professionnels, j'ai pu intégrer la formation d'ingénieur en gestion & prévention des risques proposée par les Arts & Métiers de Chambéry. Cette formation s'est déroulée en alternance au sein de SKF à Chambéry (mécanique de précision) et m'a permis d'acquérir une première expérience en industrie. Lors de cette alternance, j’ai été amené à piloter différents projets tels que la gestion du risque chimique, l'amélioration de l'ergonomie d'un postes de travail ou la réduction de l'émission des COV (Composés organiques volatils).

Une fois diplômé, j'ai travaillé 18 mois à Essity (industrie papetière) en Normandie dans un atelier de production afin de mettre à jour l'analyse des risques, définir et mettre en place les actions pour améliorer les conditions de travail. Lorsque mon contrat s'est terminé, j'ai poursuivi par 3 années de conseil pour différents cabinets avec des missions variées (coordination d'un transfert industriel, coordination HSE sur chantier, responsable HSE du siège d’une industrie pharmaceutique).

Cette diversité a certainement contribué à l'obtention du poste que j'ai le plaisir d'occuper aujourd'hui. En tant que chef de projet en prévention des risques pour Paris 2024, je suis amené, d’une part, à m'occuper de la phase préparatoire des chantiers (ex: démarches administratives ICPE, construction de la stratégie HSE) et, d'autre part, à assurer le pilotage de la prévention des risques sur les chantiers destinés aux prochains Jeux Olympiques en collaboration avec les différents responsables.

Une opportunité exceptionnelle que je ne pouvais refuser.

Avec du recul, mon parcours professionnel me conduit à être avant tout un ingénieur de terrain autonome, sachant s’adapter aux différentes situations rencontrées en soutien aux services opérationnels."